Nucleaire ? non merci !
 
M.H. Mancinho

Marie-Hélène MANCINHO
ingénieure spécialisée en économies d'énergies et systèmes de production des énergies renouvelables, diplômée de l'ENSAM

- Présidente du Collectif National Stop MÉLOX
- Présidente de l'association A.V.E.N.I.R

Adresse postale :
A.V.E.N.I.R
16 rue Louis FEUILLEE
84000 AVIGNON

09 54 18 24 57
06 76 28 24 57

Naturavignon

Bulletin d'adhésion


HOMMAGE AUX VICTIMES DE LA TRAGÉDIE DE TCHERNOBYL

30e ANNIVERSAIRE !

  1. VENDREDI 22 AVRIL 2016 à 18h30 au CINÉMA UTOPIA d'AVIGNON

Projection unique  du film "LA SUPPLICATION" de Pol CRUCHTEN (2016) 1h26, d'après "La supplication-Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse" de Svetlana ALEXIEVITCH (1997).
Svetlana ALEXIEVITCH  a reçu le 8 Octobre 2015 le Prix Nobel de littérature pour son "oeuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque", ce qui fait d'elle la première femme de langue russe à recevoir cette distinction.
Cette projection sera suivie d'une rencontre avec Marie-Hélène MANCINHO, présidente de l'association A.V.E.N.I.R , ingénieure spécialisée en économies d'énergie et Systèmes de production des énergies renouvelables (ENSAM), accompagnée d'une représentante de la CRIIRAD.

  1. SAMEDI 23 AVRIL 2016 de 14h à 18 h Place de l'Horloge (sud) AVIGNON

Hommage public au million de victimes de la tragédie de Tchernobyl. Stand d'informations. Signatures de pétitions. Distribution de tracts. Apportez une bougie et tous vos ami(e)s !
Une petite aide bénévole sera bienvenue.

Venez nombreux pour dire "STOP AU NUCLÉAIRE" !

Mail : contact@avenir84.org

URGENTISSIME ! LA RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE À LA MAISON !

Abonnement électrique : 4 personnes=3 kW, ça suffit !

Signer mille pétitions, défiler dans la rue une ou deux fois par an, c'est bien mais le constat est accablant : cela ne sert à rien ! Le vote de la récente loi dite de « transition énergétique » en est une preuve flagrante. Alors que 33 réacteurs français ont largement outrepassé leur limite de fonctionnement fixée originellement à 30 années, qu'aucuns travaux ne pourront améliorer leur fonctionnement puisque des pièces vitales ne peuvent se changer, une large majorité de parlementaires ont voté le maintien de la puissance nucléaire installée à 63,7 GW tout en prenant bien soin de « maquiller » cette réalité en prétendant abaisser la part du nucléaire dans le bouquet énergétique à l'horizon 2025 de 75 à 50 %. Il s'agit en fait d'augmenter le volume de ce bouquet en augmentant celui des énergies renouvelables sans pour cela affecter celui du nucléaire.Et dire que même les députés prétendus écolos ont voté une telle loi. C'est à désespérer définitivement de la politique !

Ne pouvant plus compter sérieusement sur ces politiciens plus soucieux de conserver leurs strapontins et les avantages qui y sont liés que de réellement œuvrer pour la baisse du nucléaire en France , nous appelons les citoyennes et citoyens français à d'abord compter sur eux-mêmes.

Considérant que la puissance totale des centrales nucléaires construites en France est surévaluée par rapport aux besoins réels de la population,il apparaît important de mettre en place une nouvelle forme de lutte antinucléaire qui consiste à inciter les usagers de l'électricité à œuvrer par eux-mêmes à la décroissance de leur abonnement EDF, ce qui aura pour effet direct de diminuer leur demande cumulée de puissance, nommée « puissance appelée ».

Car en effet, c'est à partir de cette « puissance appelée » cumulée en chaque fin d'année que EDF établit ses demandes de constructions de nouvelles centrales nucléaires à l'Etat ou de prolongement des anciennes.

Il convient donc d'appuyer là où çà fait mal en incitant les usagers à réduire au maximum leurs abonnements contractés quand bien même EDF fait le maximum évidemment pour les décourager. En effet, depuis quelques années, toute demande de modification d'abonnement est payante .Son coût augmente d'année en année: de 36,59 € TTC quand elle est réalisée à distance, jusqu'à 264,64 € TTC.

Alors qu'un contrat d'une puissance de 3 kW doit largement suffire à une famille de 4 personnes (2 adultes, 2 enfants) , EDF a tendance régulièrement à surévaluer leurs besoins, dans son propre et unique intérêt.

Pour cela, EDF fait miroiter les prétendus avantages de l'option « Heures pleines/Heures creuses », alors qu'un simple calcul montre à l'évidence que ces avantages sont surtout calculés en faveur du constructeur de centrales nucléaires !

Rapide calcul sur la base de 3000 kWh consommés par 4 personnes (2 adultes + 2 enfants) par an :

Tarif au 1er janvier 2015 Abonnement Consommation Total TTC
tarif de base EDF pour un contrat de 3 kW 53,27€ 3000 kWh x 0,1440 = 432€ 485,27€
option Heures pleines/Heures creuses pour un contrat de 6 kW (contrat 3 kW impossible dans cette option) 92,53€ 2000 kWh x 0,1572 = 314,40€
1000 kWh x 0,1096 = 109,60€
516,53€
option Heures pleines/Heures creuses pour un contrat de 9 kW 123,95€ 2000 kWh x 0,1572 = 314,40€
1000 kWh x 0,1096 = 109,60€
547,95€

Conclusion : nous voyons clairement que pour une même consommation, non seulement il n'y a rien à espérer à choisir l'option Heures pleines/Heures creuses, mais qu'en plus c'est le niveau de puissance appelée qui explique nettement le surcoût final.

L'option Heures pleines/Heures creuses est donc un leurre servant à inciter les usagers à contracter un abonnement supérieur à celui offrant le tarif de base.

En conséquence, une famille de 4 personnes a donc non seulement un intérêt économique à souscrire le contrat de base (3 kW), mais en plus elle fera là un acte civique en faveur de l'environnement et de la protection des générations futures.

Imaginons un peu que 166 000 familles réduisent leur contrat EDF de 9 kW à 3 kW : elles économisent ainsi la construction d'un réacteur nucléaire de 1000 MW ! ou elles justifient que EDF démantèle un vieux réacteur !

Nous vous invitons par conséquent à examiner vos factures EDF à la loupe et si vous avez une quelconque difficulté, n'hésitez pas à faire appel à l'association A.V.E.N.I.R qui vous aidera à ajuster votre abonnement à vos réels besoins d'une part, à réduire efficacement votre appel à l'électricité d'origine nucléaire d'autre part.

Le conseil d'administration
A.V.E.N.I.R
06 76 28 24 57
09 54 18 24 57
Mail : contact@avenir84.org

BILAN DU STAND D'INFORMATIONS animé par LE COLLECTIF STOP TRICASTIN
du Vendredi 12 Juillet au Dimanche 21 Juillet 2013
de 12h à 20h Place de l'Horloge - Avignon

Notre action militante au coeur du festival d'Avignon 2013 a rencontré un vif succès auprès des citoyennes et citoyens de la Région et de l'étranger, festivaliers ou non.
Notre pétition (pétition du Collectif Stop Tricastin) a recueilli pas moins de 500 signatures par jour. Nous remarquons avec satisfaction que les gens viennent de plus en plus spontanément donner leur signature mais aussi leurs remerciements et leurs encouragements.
Nous avons reçu des témoignages poignants de salariés du nucléaire nous faisant part de leur stress au travail. Plusieurs ont tenu à remercier les anti-nucléaires pour avoir contribué à améliorer leurs conditions de travail.
Des syndicalistes nous ont confié pour la première fois que la moitié des travailleurs du nucléaire devait se droguer avant de partir au travail afin de parvenir à dépasser cet état de stress permanent.
Une mère en pleurs nous a rapporté comment son fils venait de mourir d'un cancer après dix années de sous-traitance chez Marcoule. Ces sous-traitants, toujours aux avant-postes les plus dangereux, qui ne bénéficient d'aucun suivi médical sérieux.

Toutes et tous nous ont demandé beaucoup d'informations.
Nous avons distribué des milliers d'exemplaires de la première Lettre d'information éditée par le Collectif Stop Tricastin dont notre association A.V.E.N.I.R est fondatrice avec plusieurs autres associations et groupes anti-nucléaires de plusieurs régions, toutes concernées par les risques immédiats que fait courir le complexe nucléaire et chimique de Tricastin.
Il y a au moins une bonne dizaine de raisons qui justifient que l'on ferme en urgence ce site nucléaire et chimique.
Parmi celles-ci :

  • les quatre réacteurs sont maintenant âgés de 32 et 33 ans et ont donc largement dépassé leur date limite de péremption,
  • ces quatre réacteurs sont chargés en MOX, Mélange d'OXyde de plutonium et d'oxyde d'uranium, amplement plus dangereux que l'uranium utilisé seul,
  • la cuve du réacteur numéro 1 présente pas moins de 17 fissures non réparables. Comme il est aussi impossible de remplacer cette cuve, la seule et unique solution responsable est de fermer ce réacteur,
  • ce complexe se trouve dans une zone à fort risque sismique (7) auquel s'ajoute un risque d'inondation,
  • l'importante concentration d'usines chimiques accroît le risque d'accident nucléaire,
  • le PPI (Plan Particulier d'Intervention) qui est sensé nous informer exactement des consignes d'évacuation en cas d'accident est une parfaite nébuleuse.

Le Collectif Stop Tricastin a tenu à soutenir au maximum de ses possibilités la pièce de théâtre "L'impossible procès" qui s'est jouée du 15 au 21 Juillet au Grand Théâtre de Montfavet, qui met en scène le jugement de l'industrie nucléaire suite à une catastrophe atomique.
Cette pièce de théâtre a été créée en 2012 par la troupe BRUT DE BÉTON PRODUCTION (sur la photo ci-contre) pour les secondes Journées d'Études du Réseau Sortir du Nucléaire.
Ce procès est une tentative pour mettre le théâtre au coeur du débat citoyen et pour construire une action nationale dans la perspective d'introduire la sortie du nucléaire dans le débat gouvernemental de 2013 sur la transition énergétique.
C'est ainsi que Bruno Boussagol, directeur artistique et militant antinucléaire, a tenu à prolonger la pièce de théâtre par le témoignage d'un acteur (ou actrice) de la lutte antinucléaire, suivi d'un débat avec les spectateurs, toujours très riche d'enseignements.

Marie-Hélène MANCINHO, présidente de A.V.E.N.I.R, a été appelée à témoigner à la barre le Samedi 20 Juillet.
Au coeur de la lutte antinucléaire régionale depuis 30 années, elle a fait un rappel des grands procès contre la mafia nucléaire qu'ils l'ont particulièrement affectée. Grands procès cette fois-ci bien réels et non pas fictifs mais qui se sont avérés néanmoins tout aussi impossibles du fait de la collusion évidente qui persiste entre les différentes juridictions et le lobbye nucléaire.
Administratrice du Collectif National Stop Mélox, elle a mené au côté de Marc FAIVET, son président (décédé le 10 Avril dernier) pendant plus de 12 années un procès contre la COGEMA dans l'affaire du doublement de la capacité de l'usine Mélox sur le site de Marcoule, décidée par décret en 1986. Après être passés par toutes les étapes juridictionnelles, Cour d'Appel, Cour de Cassation, Conseil d'Etat, puis la Cour Européenne de Justice, cette dernière leur a donné raison sur la forme mais donné tort sur le fond, ce qui a eu pour conséquence de confirmer la condamnation de première instance consistant à payer 10 000 FF de dommages et intérêts à la Cogema au titre du "préjudice moral subit".
Le second procès qui l'a particulièrement affectée est celui porté par l'Association des Malades de la Thyroïde et la CRIIRAD. Après que les premiers 400 plaignants aient porté plainte en 2002, un juge d'instruction, Madame BERTILLA GEFFROY a fait un travail d'investigation absolument remarquable, ce qui lui a valu d'être dessaisie du dossier en Mars 2011, une semaine avant le procès qui s'est évidemment soldé par un non lieu.
Cette affaire est maintenant portée en Cour Européenne de Justice. Ne nous y trompons pas, le résultat sera celui du rapport de force qui sera créé pour la soutenir.
Pour plus de détails, voir le témoignage complet.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN
COLLECTIF STOP TRICASTIN / BRUT DE BÉTON PRODUCTION
Mardi 2 Juillet 2013

Communiqué de presse
Conférence de presse Hôtel de ville Avignon, ce mardi 2 juillet 2013
De gauche à droite : (1) Pierric DUFLOS, (2) Jean Pierre MINNE, (3) Bruno BOUSSAGOL, (4) Marie Hélène MANCINHO, (5) Alain VOLLE, (6) Cécile PRUNARETTY, (7) Jean REVEST

LE COLLECTIF STOP TRICASTIN ET LA COMPAGNIE BRUT DE BETON UNISSENT LEURS EFFORTS POUR DÉNONCER L'IMPOSTURE DU NUCLÉAIRE

Ils exigent l'arrêt immédiat de toutes les installations nucléaires et chimiques du site de Tricastin en Drôme et Vaucluse pour au moins 7 raisons :

  • la radio-activité porte atteinte au quotidien à notre santé, à celle des travailleurs du nucléaire, aux territoires,
  • les 4 réacteurs de Tricastin (33 et 32 ans) ont largement dépassé leur date de péremption et sont de plus alimentés au MOX (mélange d'oxyde d'uranium et d'oxyde de plutonium) dont l'utilisation est encore plus dangereuse que celle de l'uranium (comme à Fukushima),
  • la concentration d'installations chimiques et nucléaires sur le même site majore considérablement les risques mortels en cas d'accident,
  • la vallée Rhône–Durance est une zone sismique reconnue et à risques d'inondation,
  • la cuve du réacteur N°1 comporte à ce jour 17 fissures non-réparables et qu'aucun rafistolage, même coûteux, ne peut résoudre. Cette cuve qui contient le cœur du réacteur ne peut pas être remplacée.
  • le vieillissement entraîne une augmentation importante d'incidents et d'accidents, déjà plusieurs centaines se sont produits en 10 ans,
  • en cas d'accident nucléaire majeur comme à Fukushima ou Tchernobyl, le PPI (Plan Particulier d'Intervention) ne concerne que le périmètre de 10 km de rayon autour de la centrale, ce qui est totalement insuffisant, car c'est au minimum la région entière qui sera touchée.

LE COLLECTIF STOP TRICASTIN regroupant toutes les associations ou groupes antinucléaires de 4 régions, sera présent au cœur du Festival, sur la place de l'Horloge, du 12 au 21 Juillet de 12h à 20h, afin d'informer la population de tous les dangers que font courir les installations nucléaires et chimiques du site de Tricastin, ainsi que celui de Marcoule (Gard), à 20 km à vol d'oiseau d'Avignon et de Cadarache (Bouches du Rhône) à 70km. Il proposera sur son stand une pétition, la première lettre du Collectif et aussi des bons de réduction de 5 euros pour la pièce de théâtre « L'impossible procès » (10 euros au lieu de 15).

Les trois associations vauclusiennes fondatrices du collectif sont : A.V.E.N.I.R contact@avenir84.org, CAN84 jean.revest@free.fr, GREENPEACE Avignon cecileiyona@gmail.com.

BRUNO BOUSSAGOL, DIRECTEUR ARTISTIQUE DE LA COMPAGNIE BRUT DE BÉTON est réalisateur de la pièce « L'IMPOSSIBLE PROCÈS », qui a déjà fait un tour de France et sera présentée du 15 au 21 Juillet au Grand Théâtre de Montfavet (salle polyvalente). Ce procès tente de déterminer les responsabilités suite à une catastrophe nucléaire de niveau 7, en espérant que celle-ci demeure une fiction.
Suivent 1h30 d'échanges argumentés : une dizaine de spécialistes se sont investis pour apporter des éléments scientifiques et juridiques permettant d'étayer le texte de la pièce. Après un entracte de 5 mn, la séance reprend durant 30 mn avec des victimes du nucléaire, des témoins, des experts, des élus résidant dans la ville où se joue « L'IMPOSSIBLE PROCÈS ». C'est l'occasion de présenter « à la barre »des problématiques locales et/ou les véritables procès en instructions.
Ce procès est avant tout une tentative de mettre le théâtre au cœur du débat citoyen.

SUR LA PHOTO :

  1. Pierric DUFLOS (SDN 26/07, FRAPNA) : membre de la CLIGEET, fondateur du Collectif Stop Tricastin, administrateur du Réseau Sortir du Nucléaire.
  2. Jean Pierre MINNE : comédien de la Compagnie BRUT DE BÉTON, membre de la Commission juridique du Réseau Sortir du Nucléaire.
  3. Bruno BOUSSAGOL : directeur artistique de BRUT DE BÉTON PRODUCTION.
  4. Marie Hélène MANCINHO : présidente de A.V.E.N.I.R, fondatrice du Collectif Stop Tricastin, administratrice du Collectif National Stop Mélox et du Réseau Sortir du Nucléaire.
  5. Alain VOLLE (SDN 26/07) : fondateur du Collectif Stop Tricastin.
  6. Cécile PRUNARETTY (GREENPEACE Avignon) : fondatrice du Collectif Stop Tricastin.
  7. Jean REVEST (CAN84) : fondateur du Collectif Stop Tricastin.

STAND D'INFORMATIONS animé par LE COLLECTIF STOP TRICASTIN
du Vendredi 12 Juillet au Dimanche 21 Juillet 2013
de 12h à 20h Place de l'Horloge - Avignon

STOP Tricastin

  • regroupe toutes les associations ou groupes antinucléaires de 4 régions,
  • informe la population de tous les dangers immédiats des installations nucléaires et chimiques du site de Tricastin,
  • propose des bons de réduction de 5 euros pour la pièce de théâtre L'Impossible procès

APPEL À BÉNÉVOLES

  • adressé à toutes personnes se sentant concernées par l'urgence de diffuser l'information sur les dangers du nucléaire,
  • sont invitées à rejoindre pour quelques heures le stand d'information du Collectif Stop Tricastion du 12 au 21 Juillet sur la place de l'Horloge,
  • la journée est scindée en 2 périodes : 12h-16h, 16h-20h.

Contactez :

qui sont les 3 associations vauclusiennes membres du COLLECTIF STOP TRICASTIN

Merci par avance.

COMPTE-RENDU
CHAÎNE HUMAINE SAMEDI 9 MARS 2013 À PARIS

Ces 4 journées passées à Paris ont commencé dès le jeudi 7 Mars par la distribution de milliers de tracts dans le quartier Saint-Lazare, temple de la consommation, pendant 2 jours, 14 heures par jour et la moitié du temps sous la pluie ! Mais nous fûmes heureusement épargnés par la neige ! Par miracle, le Soleil était au rendez-vous ce SAMEDI 9 MARS au matin. Dès 9h, nous étions à la porte Maillot afin de signaliser le square Parodi où nous avons accueilli les militants venant de Normandie (le Collectif STOP EPR ni à Penly ni ailleurs) et de Loire-Atlantique en bus. Nous avons été agréablement surpris de recevoir un bus entier de militants venant de Notre Dame des Landes.

square Parodi
regroupement dans le square Parodi avant de partir en Chaîne Humaine à 13h30.

avenue Wagram
Halte devant le siège d'EDF Avenue WAGRAM. Nous sommes attendus par de nombreux policiers en civil en faction derrière des barrières métalliques infranchissables, de nombreux RG qui prennent des photos. Nous sommes restés assez longtemps devant EDF, presque 45 mn, le temps de leur marteler quelques slogans bien t'chez nous !

avenue Friedland
Nous sommes accueillis très chaleureusement Avenue FRIEDLAND par les JEUNES ÉCOLOGISTES qui nous attendent devant le siège de Bouygues qui est le grand pourvoyeur de béton du nucléaire. Nous l'avons salué aussi à notre manière.

avenue Hoche
Petit détour vers l'Avenue HOCHE où se trouve l'Ambassade du JAPON. Un Hommage a été rendu à toutes les victimes de la tragédie de FUKUSHIMA et les manifestants se sont allongés sur le sol en DIE IN.

La manifestation s'est terminée vers 16h30. Certains militants ont dû regagner les bus pour rentrer déjà. Nous nous sommes dirigés pour notre part vers la place de la Bastille où se trouvait une scène et quelques stands. Concerts et interventions diverses furent au programme pendant 2 heures. Nous avons été heureux de retrouver des amis militants des 4 coins de la France et avons terminé la soirée ensemble dans la brasserie la plus proche. Nous sommes tous KO mais contents, car nous l'avons fait et en plus le Dieu SOLEIL était avec nous ! Chiffre officiel : 20 000 manifestants. Le lendemain a eu lieu un atelier d'écriture du prochain journal "Atomes crochus" et aussi une réunion de membres de la Commission REFONDATION du RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE.

SOUTIEN À L'ACTION ORGANISÉE PAR STOP BUGEY À LYON
LE SAMEDI 13 OCTOBRE 2012

Chaîne humaineNOTRE PARTICPATION À LA CHAÎNE HUMAINE DANS LES RUES DE LYON :

En préambule à la chaîne humaine organisée à Lyon ce samedi 13 Octobre 2012, 40 valeureux et courageux militants ont marché pendant 3 jours en provenance de la centrale de Bugey, simulant là ce qui pourrait arriver en cas de catastrophe sur cette centrale dont on sait que l'état de délabrement n'a rien à envier à celui de la centrale de Fessenheim.

Accueillis par plus de 1500 personnes à Lyon, ces réfugiés ont dû se soumettre à un contrôle radiologique pour ensuite se voir confinés dans un sas de décontamination. Dans le même temps s'ouvrait un bureau de recrutement pour les liquidateurs ainsi que celui consacré à la recherche d'hébergements d'urgence.

On a peine à imaginer ce qui se produirait en cas d'accident bien réel
quand des milliers de réfugiés débarqueraient à Lyon dans la plus grande des paniques.

InterviewEn milieu d'après-midi, une longue Chaîne Humaine a évolué dans les rues de Lyon.

En fin d'après-midi, les marcheurs se sont retrouvés devant une scène pour assister d'abord à une prise de parole des principaux acteurs et soutiens de cette manifestation, suivie d'un concert.

Marie-Hélène MANCINHO, porte-parole du Réseau Sortir du Nucléaire, n'a pas manqué de remercier et féliciter les organisateurs pour leur travail remarquable, ainsi que les participants, les invitant à ne pas relâcher la pression ! Elle a aussi répondu à plusieurs interviews : 2 télévisions, 2 radios et 6 journalistes.

BRAVO ET MERCI À STOP BUGEY !

À LA RENCONTRE DES CITOYEN(NE)S
SAMEDI 14 JUILLET 2012 - AVIGNON

Téléchargez le tract.

StandPlace de l'Horloge (Sud) de 10h à 2h du matin !

En ce jour commémoratif de la révolte citoyenne de 1789, des milliers de personnes sont venues envahir la ville d'Avignon. Notre stand a été sans cesse cerné par une foule compacte au point que nous ne savions plus où donner de la tête. Huit militant(e)s se sont relayé(e)s pour assurer 16 heures de permanence jusqu'à 2 h du matin : un vrai marathon !

Nous avons été assaillis de questions, ce qui montre à l'évidence que le nucléaire demeure une grande préoccupation.

4000 tracts ont été distribués et 1200 signatures récoltées : une bonne moisson !

Signatures1200 personnes ont ainsi manifesté par leur signature leur opposition à la monarchie du tout nucléaire sévissant en France, compromettant très gravement sa sécurité et son indépendance énergétique. Sachant que la probabilité que le prochain accident nucléaire se passe en France est de 50 %, l'heure n'est pas à la relâche mais au contraire à la mobilisation permanente.

Exigeons la fermeture immédiate de tout réacteur atteignant sa limite de 30 ans !
Il y en a déjà 21 en France qui ont dépassé leur date de péremption.
Il y en aura 21 supplémentaires dans 5 ans.
C'est dire que nous avons du boulot sur la planche.
Car une chose est certaine, c'est que la sortie du nucléaire ne va pas nous tomber du ciel toute seule !

Rejoignons-nous très nombreux : adhérez à l'association A.V.E.N.I.R, membre du RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE.

Imprimez notre pétition nationale et faites–la signer par vos amis et collègues !
Permanence sur rendez-vous : 16 rue Louis FEUILLEE 84000 AVIGNON
T : 09 54 18 24 57 P : 06 76 28 24 57
Vous y trouverez : conseils, documentations, matériel militant, tracts..............
Soyez acteurs (trices) de la révolution énergétique qui ne se fera pas sans nous ni sans vous !

COMPTE RENDU DES ACTIONS EN L'HONNEUR
DU 26e ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE DE TCHERNOBYL

JEUDI 26 AVRIL 2012

11h : double conférence de presse en la salle de l'Antichambre de l'Hôtel de Ville d'AVIGNON, afin d'annoncer à la fois la 17e édition de NATURAVIGNON et les actions menées en hommage au million de victimes de la catastrophe de Tchernobyl. Nous remercions l'ensemble des journalistes de la presse écrite intégralement représentée, qui, de par leurs questions, nous ont montré tout l'intérêt qu'ils (elles) portaient aux problèmes énergétiques et à l'Ecologie en général.

Sur la photo de gauche à droite :
Joël LUNEL, Marie-Hélène MANCINHO, Xavier LELOUARN, Jacques HALLARD.

12h : C'est très symboliquement que nous avons déposé gerbes de fleurs et bougies devant le monument aux Morts situé dans le péristyle de l'Hôtel de Ville d'Avignon afin d'honorer la mémoire du million de victimes innocentes de la catastrophe de Tchernobyl ; auxquelles s'ajoutent les victimes de la catastrophe de Fukushima, toujours en cours.
Il convient également de ne pas oublier toutes les victimes directes et indirectes du nucléaire en France et en métropole : les victimes des essais nucléaires dans le Pacifique, le Sahara, les ouvriers victimes d'accidents dans nos centrales vieillissantes, les travailleurs intérimaires sans statut ni protection ni suivi médical, qui emmagasinent 80% des doses de radioactivité émise, etc.
Sans oublier les populations riveraines condamnées à déménager en raison de la contamination des nappes phréatiques, &
Soulignons la recrudescence de cancers de la thyroïde de milliers de personnes en France qui se sont regroupées en Association afin de se faire entendre auprès des Tribunaux et des Institutions (4000 adhérents à ce jour).

DIMANCHE 29 AVRIL 2012

En solidarité avec les militants de l'association SDN 26  07, nous les avons rejoints à la hauteur de la centrale de CRUAS, sur le parking des ROCHES.
15h : s'est élancée une longue Chaîne Humaine en direction de Montélimar sur plusieurs kilomètres.
Même si elle n'a pas rencontré le même succès que celle du 11 Mars dernier, organisée nationalement par le Réseau, la mobilisation a été honorable. Elle fut aussi très bien sécurisée par les gendarmes qui se mettent à prendre soin de nous ! Nous n'étions pas vraiment habitués à cela !

Arrivée festive à Montélimar où plusieurs artistes nous attendaient. Super sympa !

11 MARS 2012 : BILAN DE L'ACTION « CHAÎNE HUMAINE  » ENTRE AVIGNON ET LYON

Un millier de personnes au départ de la chaîne à AvignonUne année après la catastrophe de Fukushima, pas moins de 60 000 personnes se sont levées et donné la main pour dire « STOP » à l'escalade nucléaire. Organisée et gérée par le RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE, cette Chaîne Humaine a rencontré un grand écho national et même international, à l'instar de la presse japonaise représentée par Kojoka Kimura, journaliste indépendante, venue spécialement en Avignon pour rencontrer les opposants au nucléaire.

Marie-Hélène MANCINHO, administratrice du RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE et membre du Comité de Gestion de la Chaîne Humaine, était présente sur le parking des Italiens qui a accueilli un bon millier de personnes.

L'association A.V.E.N.I.R y a animé un atelier portant sur les économies d'énergies, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Notre pétition a de nouveau rencontré un vif succès. N'hésitez pas à l'imprimer, la faire signer autour de vous et nous la renvoyer.

Merci par avance et à très bientôt pour le TCHERNOBYL DAY !

COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE NATIONALE SUR LE NUCLÉAIRE DU VENDREDI 9 MARS 2012

Conférence nationale sur le nucléaire 9 mars 2012 AvignonL'affluence d'un très nombreux public (480 personnes minimum) a montré tout son intérêt pour la recherche d'une information libre et indépendante sur le nucléaire tant le sujet est devenu préoccupant. Nous remercions toutes ces personnes pour leur présence attentive et leurs nombreuses manifestations de solidarité. Nous renouvelons nos chaleureux remerciements aux nombreux(ses) conférencier(e)s venu(e)s des 5 coins de la France et du centre, toutes et tous spécialisé(e)s dans un des domaines du nucléaire, décidément fort complexe :

  • Roland DESBORDES (CRIIRAD) pour le bilan radiologique de la France,
  • Yves LENOIR pour les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl et son travail auprès des enfants du Bélarus,
  • Chantal L'HOIR, présidente de l'Association Française des Malades de la Thyroïde, atteste de l'aggravation constante du problème qui touche des personnes de plus en plus jeunes,
  • Philippe BILLARD est le premier technicien de la sous-traitance à oser parler et même dénoncer en Justice les problèmes de la sous-traitance, qui mettent à mal à la fois la sécurité des centrales nucléaires et celles des populations riveraines tout en sacrifiant la santé et les conditions des travailleurs sous-traités,
     
  • Intervenants de la conférence nationale sur le nucléaireElisabeth BRENIÈRE nous a démontré l'absurdité de la situation du démantèlement dont la technique n'a été ni éprouvée et encore moins budgétisée avant toute construction de centrale. Nous sommes très loin de « l'expertise française » dont se targuent certains dirigeants qui aimeraient la valoriser à l'exportation !
  • Justine MERZISEN et Maxime LEMONNIER (Bure Zone Libre) ont témoigné de leur lutte contre l'enfouissement des déchets radioactifs à vie longue qui n'offre aucune garantie,
  • L'Association Armes Nucléaires STOP a témoigné de l'urgence à stopper l'escalade criminelle de l'armement atomique déjà capable de faire exploser 500 fois notre unique Planète...
  • Dominique MALVAUD, représentant les cheminots de SUD RAIL, exprima les craintes des conducteurs de trains transportant des matières radioactives et mit en garde contre les dangers encourus par les passagers et les riverains…
  • Jean-Louis GABY mit en évidence l'urgence qu'il y a à éradiquer les gaspillages énergétiques, première alternative au nucléaire,
  • Marie-Christine GAMBÉRINI, référente de la Fédération des Amis de la Terre sur le nucléaire et l'énergie, insista sur l'urgence qu'il y a à fermer immédiatement les 21 réacteurs qui ont déjà atteint l'âge de 30 ans, et de fermer dans un délai maximum de 5 années les 21 autres réacteurs qui seront atteints par cette même limite d'âge.
  • Marie-Hélène MANCINHO a démontré l'urgence qu'il y a à traiter en priorité la Précarité Energétique qui touche au minimum 15 millions de personnes en France, qui est très souvent la conséquence de décisions unilatérales d'EDF d'imposer le chauffage tout électrique. Elle invite toute personne cherchant à réduire sa facture énergétique à venir consulter l'association A.V.E.N.I.R qui saura lui prodiguer de précieux conseils afin de limiter au maximum le coût d'éventuels travaux.

Cliquez sur une vignette pour lire l'article :

UtopiaLa MarseillaiseVaucluse matinVaucluse matinLe Comtadin
 
Fanz'Yo La ProvenceLe Dauphiné libéré Vaucluse matin La Provence


LUNDI 27 FÉVRIER 2012 - CONFÉRENCE DE PRESSE NATIONALE EN MAIRIE D'AVIGNON

Conférence de presse nationale Avignon du 27 février

Marie-Hélène MANCINHO administratrice titulaire, Pierric DUFLOS administrateur référent du RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE, ont eu grand plaisir à recevoir ce matin une grande majorité des journalistes de la presse d'AVIGNON qui, de par leurs nombreuses questions, ont montré tout leur intérêt pour les deux actions nationales à venir : notre CONFÉRENCE NATIONALE SUR LE NUCLÉAIRE programmée le VENDREDI 9 MARS 2012 à 19h en Mairie d'AVIGNON (voir ci-dessous), suivie de très près par l'historique CHAÎNE HUMAINE reliant Avignon à Lyon le DIMANCHE 11 MARS 2012 dès 13h30 (inscription sur le site chainehumaine.org)
Nous précisons que l'association A.V.E.N.I.R. animera sur le parking des Italiens en Avignon un atelier ayant pour thème : « Économies d'énergies, efficacité énergétique et énergies renouvelables » dès 12h.
Les journalistes présents ont particulièrement été sensibles à la découverte des 10 000 signatures récoltées en AVIGNON par l'association A.V.E.N.I.R depuis juillet 2011. Elles montrent à l'évidence que la prise de Conscience des dangers du nucléaire est bien réelle puisque ces 10 000 personnes se prononcent clairement pour l'arrêt immédiat des 21 réacteurs ayant déjà atteint l'âge de 30 ans et une sortie définitive du nucléaire en 10 ans, seul délai assurant la fermeture des 37 autres réacteurs dans leur limite de 30 années.

DÉCEMBRE 2011 - PREMIER MARCHÉ DE NOËL ANTINUCLÉAIRE EN AVIGNON

Marché de Noël antinucléaire Avignon 
COMPTE-RENDU : C'est avec enthousiasme que les bénévoles de notre association sont allé(e)s à la rencontre d'un nombreux public pendant tout ce mois de décembre 2011, conscients que, par les temps qui courent, le plus beau cadeau à offrir à nos enfants est un avenir indemme de tout risque nucléaire.

Outre le fait d'avoir fêté la 10 000e signature de notre pétition (toujours en ligne), nous nous sommes attaché(e)s surtout à développer une action éducative concourant à réduire drastiquement les gaspillages énergétiques, à développer l'efficacité énergétique ainsi que les énergies renouvelables, non-polluantes et indépendantes...

Nous remercions particulièrement le cinéma UTOPIA pour son chaleureux accueil, en plus de nous avoir protégé des intempéries.

Le DIMANCHE 11 DÉCEMBRE 2011 a fait exception puisque nous avons reçu sur la place du Palais des Papes plus de 1000 participants à la Chaîne Humaine ayant évolué autour des Remparts.
 

Sortir du nucléaire : ça urge !

COMPTE-RENDU : ACTION ANTINUCLÉAIRE DU SAMEDI 15 OCTOBRE 2011

Action antinucleaire du 15 octobre 2011Plus de 600 personnes se sont rassemblées sur le cours Jean Jaurès avant de s'élancer dans une chaîne humaine jusqu'à l'Université. Nous remercions de tout coeur les huit personnes venues offrir quelques heures de leur temps pour animer notre stand, répondre aux nombreuses questions posées et recueillir plus de mille signatures supplémentaires en faveur de notre pétition qui en totalise maintenant plus de 8000.
Nous proposions également un large choix de documentations, livres et DVD dont nous avons été complètement dévalisés en quatre heures de temps.
Prochain rendez-vous le 11 décembre pour la chaîne humaine au départ de la place du Palais des Papes,... mais surtout ne ratez pas le premier Marché de Noël Antinucléaire qui commence dès le vendredi 2 décembre.
La sortie du nucléaire ne se fera pas sans vous, aussi un petit coup de main pendant quelques heures serait fortement apprécié. Merci par avance. À très bientôt !
 


COMPTE-RENDU DES ACTIONS ANTINUCLÉAIRES FESTIVAL D'AVIGNON du 6 au 26 JUILLET 2011

Version téléchargeable (PDF)

Suite à l'appel lancé par le RESEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE représenté en Vaucluse par notre association, pas moins de 50 bénévoles venu(e)s des 4 coins de France, accueillis par 10 adhérents de A.V.E.N.I.R se sont relayé(e)s pendant 3 semaines, du 6 au 26 Juillet, pour apporter aux nombreux publics, festivaliers ou non, l'information sur les dangers du nucléaire et ses alternatives.

Des militants palois et drômois mais aussi bretons et savoyards viennent oeuvrer en Avignon. Bel exemple de civisme !

AVIGNON se trouvant à la fois au cœur de la région la plus nucléarisée de France et du Monde, ne manque pas d'inquiéter les citoyens français, européens et même bien au-delà. Les questions ont été nombreuses et les échanges très riches…
Plus d'une centaine d'italiens nous ont fait part de leur joie d'avoir pu enfin s'exprimer très majoritairement contre le nucléaire mais se montrent très inquiets d'avoir pour voisine la France dotée de 58 réacteurs dont 16 âgés de plus de 30 années, tout comme les Suisses, les Espagnols, les Autrichiens, les Allemands, les Belges, les Néerlandais…qui ont tous demandé à signer la pétition nationale que nous proposions…Mais aussi des Nigériens qui en ont assez de subir le pillage d'AREVA sur leur sol, des Japonais à qui ce n'est plus la peine d'expliquer les dangers du nucléaire et qui demandent plus particulièrement à la France de cesser l'exportation de MOX au Japon.

Rassemblement antinucléaire du 24 Juillet 2011À ce jour, 7071 personnes ont signé la pétition nationale à destination du Président de la République, des milliers de concitoyens heureux de pouvoir enfin s'exprimer, regrettant de n'avoir jamais pu donner leur avis sur la politique électronucléaire de la France, dont certains(e)s nous ont particulièrement ému(e)s :
 

  • Les signatures de nombreux jeunes nous ont comblés de joieces milliers de jeunes qui ont pris le temps de s'arrêter sur le stand pour dialoguer, questionner et s'interroger…ce qui montre à l'évidence que la question énergétique les préoccupe grandement au point pour certains de vouloir s'y investir professionnellement…des centaines ont signé la pétition. Nous espérons même avoir vu s'éveiller quelques vocations de militants !
  • ces employés travaillant à Marcoule, reconnaissants envers les anti-nucléaires pour avoir influencé favorablement leurs conditions de sécurité, s'excusant de ne pouvoir signer la pétition bien que l'envie ne leur manquait pas !
  • ces 6 CRS attendant de ne plus être en uniforme de service pour venir signer la pétition, du jamais vu !
  • des troupes entières de théâtre venues déclamer des vers en faveur de la sortie du nucléaire, c'est ainsi que nous avons appris que CYRANO DE BERGERAC était anti-nucléaire !!!
  • de jeunes ingénieurs fraîchement formatés à l'idéologie productiviste à qui nous avons consacré des heures entières et qui ont fini par formuler des remerciements malgré leur arrogance première,
  • des commerçants de la place de l'Horloge venant nous apporter des boissons fraîches pour nous soutenir le moral par temps de forte canicule, nous assurant à leur manière de leur soutien !

« Heureusement que vous êtes là ! » a-t-on souvent entendu…Oui, les temps ont décidément bien changé… on sent que Fukushima est passé par là et que notre parole est dorénavant mieux accueillie, écoutée et respectée… un signe d'Espoir très encourageant.
À ces centaines d'heures de bénévolat, s'est ajoutée l'organisation de 2 manifestations, suivies de 2 chaînes humaines, les 9 et 24 Juillet, sans oublier l'accueil de l' ALTER TOUR 2011 le 25 Juillet, le Tour de France des Alternatives qui pédale pour une Planète sans dopage, pour une sobriété énergétique et heureuse !

Accueil de l'ALTER TOUR 2011 le 25 juillet, sous la pluie mais le soleil est dans les coeurs !

Devant le succès de notre pétition, nous proposons de ne pas relâcher la pression afin d'obtenir un minimum de 10 000 signatures. Nous vous invitons à en prendre connaissance, à l'imprimer et à nous retourner chaque page remplie (10 signatures) à l'adresse suivante : A.V.E.N.I.R 16 rue Louis FEUILLÉE 84000 AVIGNON.
Nous faisons appel à tou(te)s les militant(e)s proches d'Avignon ou toutes personnes se sentant concernées, afin de pouvoir organiser dès la rentrée de Septembre 2011 au minimum une permanence publique par semaine, plus selon le nombre de bénévoles.

Au nom de A.V.E.N.I.R et du RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE, je renouvelle nos remerciements à tou(te)s les bénévoles ayant répondu à notre appel national afin de rendre possible cette action d'envergure en Avignon. Outre le plaisir d'avoir pu vous accueillir, grâce à vous toutes et tous, celle-ci fût un grand succès.

Bien à vous,

Intervention publique du 9 juillet 2011 (PDF)

Contact, informations et inscriptions :
Marie-Hélène MANCINHO,
porte-parole nationale du RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE,
directrice de l'association A.V.E.N.I.R.
de préférence par
ou au 09 54 18 24 57


N A T U R A V I G N O N